LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 35€ OU POUR LES RETRAITS EN BOUTIQUE

10 produits ménagers que je n’achète plus!

 

Lorsqu’il s’agit de nos produits d’entretien ménagers, ce n’est plus un secret que nous sommes exposés à notre insu à des polluants toxiques et dangereux pour notre santé.

La vérité est que, certains des produits d’entretien commercialisés sur le marché sentent bon et vous promettent monts et merveilles, mais la plupart contiennent des ingrédients polluants pour la planète et parfois toxiques pour notre bien-être.

 

Par certains choix que nous faisons au quotidien, nous augmentons sans le savoir le risque d’être touché par des problèmes d’infertilité, de développer un cancer ou une maladie neurologique.

Chacun(e) d’entre nous peut à son échelle agir, et cela est possible en réduisant la quantité de produits d’entretien utilisés et en privilégiant des produits dont les ingrédients sont naturels et biodégradables.

De mon côté, voici une liste de 10 produits que je n’achète plus depuis quelques années, et croyez-moi c’est possible. Il suffit de commencer par un, deux, et sans même le savoir, vous aurez éliminé plusieurs produits superflus de votre quotidien 😊

 

 1) Les blocs désodorisant pour WC

Le bloc WC est un produit qui est utilisé dans des millions de foyers mais aussi dans les crèches, entreprises, écoles est mis en cause quand il contient du dichlorobenzène. Le dichlorobenzène est classé cancérogène possible pour l’être humain et est désormais suspecté d’être un perturbateur endocrinien.

La composition des blocs désodorisants varie et généralement recouvre du borax, troclosène de sodium dihydrate, (utilisé pour remplacer l’eau de Javel), le paradichlorobenzène et fréquemment un parfum additionnel.

Ces produits sont donc irritants pour les yeux, la peau et les voies respiratoires. A long terme, le paradichlorobenzène peut avoir des effets sur le foie. SOURCE Consoglobe.

Mon alternative saine et écolo : du vinaigre blanc, des rondelles de citron. Le vinaigre blanc a la propriété de neutraliser les mauvaises odeurs. De plus il a un pouvoir nettoyant, détartrant et désinfectant. C’est mon produit ménager préféré en plus d'être économique, vous comprendrez pourquoi plus bas.

Versez-en dans un petit flacon spray, et pulvérisez à l’intérieur et extérieur des toilettes. Laissez reposer une heure puis nettoyer l’extérieur avec un chiffon humide. Pour laisser un parfum agréable dans les toilettes, ajoutez 2 gouttes d'huile essentielle de lavande, de mandarine par exemple. Vous pouvez également frottez la surface de la lunette des toilettes avec des rondelles de citron.

 

2) Les différents nettoyants pour sol, lavabo, toilettes

Je n’ai qu’un seul nettoyant multiusage qui est le Savon noir. C’est un excellent nettoyant universel et écologique pour dégraisser, nettoyer et faire briller toutes les surfaces. Biodégradable et hypoallergénique, le savon noir est respectueux de la peau et de l’environnement. Optez pour un Savon noir liquide est fabriqué par une savonnerie traditionnelle de Marseille.

 

3) L’anticalcaire

Voilà un autre produit que je n’achète plus car le vinaigre blanc est efficace pour détartrer tous les objets aussi bien dans la salle de bain que dans la cuisine (robinetterie, bouilloire casserole, etc.).

Laissez toujours agir un moment avant de nettoyer ou rincer.

 

4) Le liquide vaisselle

Honnêtement, je ne me souviens même à quand remonte la dernière fois que j’en ai acheté. Le bloc de savon de Marseille ou d’Alep fait parfaitement l’affaire. De plus on peut également l’utiliser pour se laver les mains donc pas besoin de 2 produits sur l’évier.

 

5) Les torchons neufs

Nous avons tous des vêtements usés, en plus ou moins bon état. Pour remplacer les essuie-tout ou éviter d’acheter des torchons, récupérez de vieux vêtements, découper selon les dimensions désirées et voilà 😊 vous serez surpris(e) du nombre de torchons avec lesquels vous vous retrouverez. Ils vous serviront à nettoyer toutes les surfaces, vitres, salle de bain, etc..

 

 6) Les essuie-tout

Le geste écologique le plus simple que j’ai eu à effectuer, ayant moi-même grandi dans une famille qui n’en utilisait pas. Gardons en tête que feuille après feuille, ce sont des forêts abattues qui se déroulent sous nos doigts…

Bien qu’entré dans les mœurs depuis des années, le papier essuie-tout est pourtant aisément remplaçable. Le choix est vraiment vaste : les torchons (mentionnés plus haut), des éponges, serviettes en tissu, etc.. Aujourd’hui, on trouve aussi dans le commerce des rouleaux d’essuie-tout lavables. L’investissement peut en valoir la peine si vous ne souhaitez pas réutiliser des vieux vêtements.

 

7) Le produit nettoyant pour vitres

La majorité contient des COV irritants (composés organiques volatils), allergènes, voire toxiques pour certains. Faites votre produit nettoyant pour vitres en une minute en mélangeant dans un vaporisateur un litre l’eau et 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc.

 

 8) Les déboucheurs chimiques

Ils sont particulièrement agressifs aussi bien pour l’homme que l’environnement. Les ingrédients que l’on retrouve dans la composition de ces produits sont des plus redoutables : acide sulfurique, acide chlorhydrique, soude caustique, hydroxyde d’ammonium ou de potassium, hypochlorite de sodium, etc.

Certes efficaces, ils se retrouvent dans la mer à travers les eaux usées. Leur toxicité favorise la détérioration de la vie aquatique, sans parler de la pollution de la nappe phréatique. Ils sont également très dangereux pour l’homme, donc à manipuler avec précaution.

Quelle alternative ? Versez 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude dans la canalisation, puis faites coulez 1 litre d'eau bouillante par-dessus. Vous pouvez répéter l’action 2 ou 3 fois pour un résultat optimal.

Il faut également prévenir les canalisations bouchées en utilisant par exemple des passoires en métal au niveau de la baignoire ou du lavabo. Le percarbonate est aussi Idéal pour la réalisation de lessives pour linge blanc.

 

9) Les sprays désodorisants

Qu’ils soient assainissant, désodorisants ou anti acariens ils provoquent une « pollution majeure de l’air intérieur » lorsqu’on y est exposé pendant une longue durée. Et, non, le fait qu'ils soient vendus en pharmacie ou en parapharmacie ne signifie pas qu’ils sont sans danger.

Rien de tel pour absorber les odeurs d’une pièce que d’y placer une ou plusieurs coupelles de bicarbonate de soude ou de marc de café. Changez-les tous les 2 mois ou plus souvent.

J’utilise également des encens naturels (sans en abuser et en aérant les pièces avant).

 

10) Décapant pour four

Comme la plupart des vaporisateurs, la majorité contient des COV irritants (composés organiques volatils), allergènes, voire toxiques pour certains.

Le savon noir est un dégraissant naturel. Pour dissoudre les graisses bien accrochées aux parois du four, aspergez simplement de savon noir liquide et laissez agir 10 minutes.

Vous pouvez également appliquer du bicarbonate de soude sur les surfaces encrassées et laisser agir plusieurs heures, puis en y aspergeant du vinaigre avant de nettoyer.

Nettoyer également les vitres du four avec du vinaigre blanc.

 

Bonus : l’eau de javel

On le retrouve dans beaucoup de foyers et pourtant il s’agit d’un produit particulièrement nocif qui de plus n’est pas un nettoyant mais un désinfectant. Dans les toilettes par exemple, l’eau de javel ne nettoie pas, mais en plus elle dégage un gaz toxique au contact de l’urine, dangereux pour les yeux, les poumons et les voies respiratoires. Sans compter qu’elle polluera l’eau.

La vérité est que l’eau de javel est trop puissante pour la maison ! C'est un biocide fort, non sélectif, qui tue toute forme de vie. Il détruit donc toutes les bactéries y compris les bonnes contribuant ainsi à l'affaiblissement du système immunitaire.

Les produits cités précédemment feront mieux l’affaire dans les foyers.

 

J’espère que cet article vous a été utile, dites-moi dans le tchat (fenêtre sur le côté) si vous avez appris quelque chose et ce que vous allez mettre en pratique 😀

Suivez moi également sur Instagram et Facebook pour plus d'astuces.